Elle parle aux fées…

On dit que les fées n’existent pas, ce n’est pas vrai, j’en ai rencontrées, des réelles, je vous assure. Elles ont des pouvoirs très différents, elles ne ressemblent pas à la fée Clochette ou à la fée Viviane, elles nous ressemblent et se fondent ainsi parmi nous pour mieux distiller leurs pouvoirs. Et un truc de malade, Bébé les attire, comme des mouches, elles viennent pour nous aider à avancer.En même temps, c’est normal vu que Bébé parle leur langage. A sa naissance, avec les lunettes à oxygène, on avait l’impression qu’elle parlait vraiment, mais dans un langage incompréhensible pour nous, je disais qu’elle parlait au fées, ça s’est confirmé quand je me suis aperçue qu’elles étaient autour de nous.

On en a rencontré plusieurs avant de faire le rapprochement. La première qui s’est révélée à nous était une infirmière de réa. Son pouvoir : nous apaiser par sa présence. Je vous assure qu’en réa, c’est un don du ciel. Quand elle travaillait de nuit et que je dormais dans la chambre de bébé, elle entrait sans allumer les lumières, sans faire un bruit, elle s’occupait de bébé avec douceur et calme, elle s’excusait de devoir lui faire mal parfois. Elle était celle qui savait l’installer confortablement (faute de pouvoir le faire moi-même), qui nous rassurait. Une fée, une vraie.

Après cette rencontre un peu magique, nous avons réalisé qu’il y en avait plusieurs dans le service et que certaines avaient déjà pris leur place autour de nous auparavant.
En réa, d’abord. S., une de mes préférées, ses pouvoirs : ordre et pédagogie. La première fois qu’elle est entrée de la chambre, je me suis dit qu’elle avait des TOCs, elle remettait tout à sa place avant de parler, au millimètre près, j’avoue que ça m’a agacé. Et puis, je l’ai vue à l’œuvre : pas un geste gaspillé, des explications claires et précises, pas de mensonges, pas de fausses vérité, quand elle disait qu’elle était contente, on pouvait être sûrs qu’on avait toutes les raisons de l’être. Elle m’a tout expliqué, tout montré et quand elle m’a dit qu’elle allait assister à l’extubation de Bébé (en plus, d’une autre fée dont je parlerais plus loin), j’ai su qu’on avait toutes les chances que ça marche (mais j’ai quand même flippé comme une malade). Ça a marché.

Ensuite, P, son pouvoir : le rire et la bonne humeur. Une fois, elle est allée chercher un tube en plastique pour faire de la musique, évidemment, Bébé a beaucoup aimé et P a réussi à la faire sourire, ce qui ne pouvait que me plaire. Elle était aussi parvenue à me faire rire, ce qui est beaucoup dans ce genre de service. En plus, nous avions découvert que c’était elle que j’avais eu au téléphone lors de mes multiples appels à la naissance de Bébé, alors évidemment, ça avait créé un lien particulier.

Je voudrais aussi parler de L, qui a réussi à me réapprendre à être maman après 15 jours où je n’avais rien pu faire pour bébé à part être là, de C. pleine de douceur et d’humour. Mais, une autre fée de l’hôpital est  P I, une interne (le « I » du PI). Ses pouvoirs : l’intelligence, la douceur, l’efficacité, l’empathie. Je l’ai rencontrée en arrivant en réa, Bébé était en train d’être intubée, je ne savais rien, c’était l’angoisse absolue, elle m’a accueillie, écoutée, elle est allée à la pêche aux infos, puis elle m’a tout expliquée. Elle est ensuite retournée auprès de Bébé. Je ne savais pas qui elle était. Je dois avouer que quand on m’ a dit plus tard qu’une interne allait venir, j’ai répondu : «  ah non, ça suffit avec les internes, je veux un médecin qualifié ». Je me suis adoucie sérieusement quand j’ai réalisé que c’était elle, l’interne. Tout au long de notre passage en réa, c’est PI qui s’est principalement occupée de Bébé, je l’ai souvent vue hors de ses horaires de travail dans le service en train de bosser, elle a pris le temps de nous expliquer comment comprendre les radios des poumons, elle nous traduisait tout ce qu’on nous disait (et des fois les médecins oublient qu’ils parlent à des non-initiés). Elle n’était qu’interne, mais fera un brillant médecin, j’en suis certaine… Pourvu qu’elle soit pédiatre ! Et c’était elle la deuxième fée lors de l’extubation de Bébé. Quand je dis que Bébé les attire…

Au retour de ce long séjour à l’hôpital, nous avons repris nos habitudes au CAMSP et nous avons retrouvé les visages habituels de la kiné, la psychomotricienne et l’ergothérapeute. Bébé voit les deux premières toutes les semaines, elles aussi sont des fées qui ont réussi à apprivoiser Bébé, qui l’ont fait progresser et nous avec. Nous voyons moins l’ergothérapeute mais elle est là pour aménager notre environnement à Bébé, elle crée des choses pour que Bébé puisse faire autre chose que rester allongé. Sa dernière « création » permet à Bébé de tenir assise dans sa poussette canne, tout en ayant les hanches maintenues, de ne pas s’affaisser mais aussi d’utiliser ses mains plus facilement.

Vous voyez, quand je vous disais que les fées existent, j’avais raison… On n’y croit pas jusqu’à qu’une d’entre elle se montre et ensuite on réalise qu’elles sont nombreuses autour de nous. Je n’ai pas pu les remercier toutes, je le fais dès que possible mais des fois le temps manque. Merci à elles de si bien nous accompagner.
DSC05934

Publicités

Une réflexion sur “Elle parle aux fées…

  1. Je suis certaine que les fées sont touchées par tes mots, tu écris tellement bien! On sous estime souvent les internes, mais comme vous, c’est en rea qu’on a appris à les apprécier à leur juste valeur. Si on n’avait pas rencontré le notre, je serais seule avec mes souvenirs. Ils ont des pouvoirs extraordinaires! Gandalf peut se rhabiller!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s